Eclairage public : coupure expérimentale

éclairage public
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

La commune de Mesnil-Roc’h dispose de 741 points lumineux répartis sur Lanhélin, Saint-Pierre-de-Plesguen et Tressé. Ils sont actuellement éteints tout au long de l’année de 22h à 6h30. Engagée dans la protection de la richesse écologique de notre territoire et dans la préservation de nos ressources naturelles, la municipalité souhaite aller plus loin. Elle lance une expérimentation à partir du 17 mai et jusqu’au 20 août : l’extinction totale de l’éclairage public sachant qu’à cette saison, il ne constitue pas une nécessité absolue. « Cette modification vient de notre volonté de lutter contre la pollution lumineuse, désastreuse pour la faune nocturne, les émissions de gaz à effet de serre et de réduire la consommation d’énergie », conclut le maire, Christelle Brossellier.

Une réponse

  1. Bonjour,
    Sachant que nous sommes encore en période de confinement, cela ne va pas changer grand chose, ce sera tout de même une pollution en moins et des économies pour la commune… Maintenant à l’avenir je pense que c’est un réel problème pour la sécurité des habitants et plus particulièrement des piétons. L’éclairage à l’origine à bien été mis en place uniquement pour des raison de sécurité, n’est ce pas ? En attendant vous avez le mérite d’essayer de mettre en place un geste de sauvegarde pour notre planète… Et de consulter nos avis…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *