Vaccination Covid-19

COVID-19-24
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print

La campagne de vaccination pour lutter contre la pandémie de Covid-19 est en cours.

Où se faire vacciner ?

Sur le Pays de Saint-Malo, l’Agence Régionale de Santé a ouvert un centre au CHU de Saint-Malo et un second à l’ancienne piscine du Naye, toujours à Saint-Malo. Le centre de vaccination de Combourg, situé au sein de la clinique, est réservé en priorité aux personnes âgées de plus de 75 ans et aux personnes de plus de 65 ans, atteintes de maladies évolutives ou en traitement.

Pour le centre de vaccination de Combourg, voici les démarches à suivre pour obtenir un rendez-vous :

  • contacter le médecin pour l’obtention du certificat d’éligibilité vaccinale,
  • les coordonnées de la personne seront transmises par le médecin auprès du centre de vaccination de Combourg,
  • le centre de vaccination prendra contact auprès de la personne.

A défaut de cette organisation avec le médecin traitant, il est toujours possible de s’inscrire auprès de Doctolib.

Comment se faire vacciner?

Si vous remplissez les conditions décrites ci-dessous, vous pouvez vous faire vacciner dans l’un des centres de vaccination actuellement déployés par l’Agence Régionale de Santé. Un numéro unique est mis en place pour informer sur la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans le département et guider les différents publics dans la prise de rendez-vous en proposant des créneaux ou l’inscription sur une liste d’attente : 0805 690 821. Ce numéro vert (appels gratuits) fonctionne du lundi au vendredi de 9h à 17h.

  1. Allez sur le site Internet sante.fr
  2. Dans la liste déroulante, sélectionnez le département dans lequel vous voulez vous faire vacciner
  3. La liste des centres de vaccination apparaît avec le lien pour une prise de rendez-vous en ligne

Qui peut se faire vacciner ?

  • Les personnes âgées de plus de 75 ans. Pour vous aider à prendre rendez-vous via internet, vous pouvez vous rapprocher de La Poste où une référente France Services vous accompagnera. Renseignements complémentaires au 02 99 21 91 29.
  • Les résidents volontaires en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements.
  • Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation.
  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants.
  • Les personnes en situation de handicap, vulnérables, hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés.
  • Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans ou présentent une ou plusieurs des comorbidités suivantes :
    • L’obésité (IMC>30),
    • La BPCO et l’insuffisance respiratoire,
    • L’hypertension artérielle compliquée,
    • L’insuffisance cardiaque,
    • Le diabète (de type 1 et de type 2)
    • L’insuffisance rénale chronique,
    • Les cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
    • Le fait d’avoir une transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
    • La trisomie 21.
  • Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement.
    Les patients particulièrement vulnérables à la Covid concernés sont les suivants :

    • atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
    • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés
    • transplantés d’organes solides
    • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
    • atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes
    • atteints de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *